Comment dresser mon chien : quelques règles de bon sens

Spread the love

Règle n° 1 : être compréhensible

Un chien est un être intelligent qui comprend toutes les émotions humaines. Pour dresser votre compagnon canin, il faut à la fois être ferme et en même temps être souple et compréhensible. C’est l’une des premières bases du dressage canin, qui n’est pas si éloignée de l’éducation humaine en général.

Si pour la plupart du temps, un chien agit par instinct cela dénote que le maître n’est pas assez crédible ou confiant dans son dressage. Au contraire, cela peut même parfois inciter le chien à mener le maître par le bout du nez.

En tant que canidé, un chien obéit lorsqu’il reconnaît son maitre en tant que tel. Mais il faut en premier lieu que les deux protagonistes se comprennent.

Par exemple, en lui donnant une récompense pour un ordre suivi, cela l’encouragera  à faire de même par la suite. Mais attention, une petite gâterie ne doit pas toujours être de la nourriture. Les caresses et les jeux sont aussi des récompenses. Ce qui compte c’est que le chien, au final, obéisse et que le maître se fasse respecter.

C’est en commençant d’abord par s’informer sur les besoins primaires d’un chien que les premières étapes de dressage peuvent être commencées.

 

Règle n° 2 : être patient

La patience est une qualité que tout maître de chiens doit posséder.  En effet, un chien est un être vivant, qui au contraire d’un robot n’est pas programmable.

Il faut du temps pour que votre animal apprenne à obéir. De même, qu’il faut du temps pour instaurer une relation de confiance entre chien et maître et non entre chien et dresseur. En effet, un dresseur peut être un professionnel qui peut apprendre à votre chien à obéir aux ordres, mais ce n’est pas pour autant que celui-ci vous accordera sa confiance.

Un chien obéit à celui ou celle avec qui il vit et passe du temps. Il n’est souvent pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour dresser son chien. En établissant un lien de confiance, c’est déjà une grande étape franchie dans l’apprivoisement de l’animal.

 

Règle n° 3 : Afficher un air et un comportement positif et amical

Un chien bien éduqué est un chien qui comprend les ordres et les paroles de son maître surtout si celui-ci utilise des méthodes amicales et positives lors des leçons de dressage.

L’intimidation ou les châtiments physiques n’apportent rien de bon et cela a été prouvé mainte fois. Au contraire, cela ne servira qu’à rendre le chien encore plus méfiant vis-à-vis de son maître.

Avoir une attitude positive et ferme, telle est la solution à adopter pour que votre chien se comporte bien. Dans le cas où celui-ci devient capricieux, c’est là qu’il faut sévir, en donnant de la voix.

Les études scientifiques portées sur l’étude de la relation entre l’homme et le chien ne peuvent pas encore être affirmatives sur le fait que les chiens comprennent les mots. Mais il s’est avéré certain qu’ils comprennent les gestes et le ton employé quand on leur parle. De ce fait, un ordre ferme devrait normalement être bien compris.

En règle générale, il faut apprendre à un chien à ne pas quémander à table, ou à ne pas monter sur les chaises. C’est un compagnon de vie, mais dont il faut parfois restreindre les libertés.

 

Lien : www.eduquersonchien.com/3-regles-pour-bien-eduquer-un-chien/